Nouveaux arrivages

Encore du nouveau pour vos papilles…

Voici qnouveautes_12_07_2013uelques retours et nouveautés sur nos tablettes pour attaquer la fin de semaine du bon pied :

La CoHop V d’À la Fût (bière de l’année 2012 aux Canadian Brewing Awards), la merveilleuse Yakima du Castor, la Black IPA de Dunham, la Dandelion de Broadway et la «G» de Brasseurs Illimités (même recette que la «F», avec un houblon différent : le Nelson Sauvin). Cheers et bon week-end!

Nouvelle générale

Bienvenue sur notre nouveau site Internet

Si vous lisez ce billet, c’est que vous êtes en train de naviguer sur le tout nouveau site Internet du Dépanneur Peluso (oui, je suis perspicace!).

Notre équipe se fera un plaisir (et un devoir) de maintenir ce nouvel outil à jour en vous présentant les nouveaux arrivages, des articles pertinents et pratiques au sujet de la bière ainsi que plusieurs autres renseignements qui concernent directement vos microbrasseries préférées, le Dépanneur Peluso ou le merveilleux univers brassicole québécois.

Bien sûr, tout ça n’est qu’un début et nous travaillerons d’arrache-pied pour continuer d’améliorer ce portail au cours des prochaines semaines. Vos questions et commentaires au sujet du site Internet sont donc sont les bienvenues : depanneurpeluso@gmail.com.

Par ailleurs, nous continuerons de diffuser de l’information en temps réel sur les réseaux sociaux (principalement Facebook et Twitter). À ce titre, nous vous invitons à nous suivre si ce n’est pas déjà le cas.

Nouveaux arrivages

l’Elixir Céleste 2013 fait son entrée!

elixir_celesteLa série Momentum de Dieu du Ciel se poursuit avec l’Elixir Céleste (Lager Bohémienne à 5%) qui est maintenant disponible à l’unité et en caisses de quatre bouteilles. Voilà une belle bière d’été accessible qui offre une fine amertume.

Pour les amateurs des bières Momentum, notez qu’il nous reste encore un peu de Rigor Mortis Abt et de Chaman. Faites des réserves pendant qu’il est encore temps!

Nouveaux arrivages

La monarchie s’installe au Peluso – Voici La Royale

royale_3_brasseursUne p’tite nouvelle de la part des 3 Brasseurs, et elle est plutôt majestueuse! La Royale, une IPA belge à 7,9% d’alcool (et 67 IBU), vient d’atterrir sur nos tablettes.

Il s’agit de la troisième bière en distribution pour les 3 Brasseurs qui offrent enfin quelques-uns de leurs produits  chez les détaillants spécialisés. La Triple et La Belle Province sont toujours disponibles au Peluso. Est-ce que vous les avez essayées?

 

Nouveaux arrivages

Nelson Sauvin, Cowsûre et Shawinigan Handshake

nelson_sauvin_cowsure_shawinigan_handshakeNouveautés du jour : Nelson Sauvin de La Barberie, Cowsûre d’À la Fût et Shawinigan Handshake du Trou du Diable. Bon week-end!

La Nelson Sauvin de La Barberie est issue d’un brassin limité à 3500 bouteilles pour les amoureux de la bière. Il s’agit d’une pale ale amère parfumée aux puissants arômes du houblon Nelson Sauvin qui rappelle le Sauvignon blanc.

Pour célébrer leur 6e anniversaire, À la Fût  nous offrent la Cowsûre, une saison bien acidulée, à 4.2% d’alcool, agrémentée de framboises de Ste-Anne-de-la-Pérade.

La Shawinigan Handshake, quant à elle, est une bière voilée à la couleur pêche, qui exhale des parfums de brioche, de banane et de sapinage propre à sa levure allemande et au houblon Chinook qui la composent. D’une effervescence explosive, sa bouche rappelle d’abord la banane, puis présente une finale sèche et sapinée.

Nouveaux arrivages

Vache Folle Double IPA Simcoe et Palisade : du houblon plein la gueule!

vache_folle_double_ipa_simcoe_palisadeNous avons reçu la nouvelle Vache Folle Double IPA avec du houblon Palisade de la Microbrasserie Charlevoix. Il nous reste aussi celle avec le houblon Simcoe si vous avez envie de comparer.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la série mono-houblon Vache Folle Double IPA, l’idée est simple et brillante : on brasse une IPA à 9% avec la même recette en changeant seulement le houblon d’un brassin à l’autre. Par les années passées, les houblons Amarillo, Simcoe, Northern Brewer, Aramis, Bravo, Centennial, Columbus, Yeoman et Herkules ont été utilisé. La Simcoe est de retour et la Palisade fait son apparition pour la première fois pour notre plus grand plaisir.

Profitez-en pendant qu’elles sont fraîches!

Nouvelle générale

Nous sommes OUVERTS d’esprit!

À tout ceux qui se demandent «hey, mais est-ce que le Peluso sera ouvert le 24», je réponds «bien sûr, on ne vous privera pas d’une journée aussi festive pour vous procurer vos bières préférées». Vous pouvez aussi vous procurer les bières que vous aimez le moins… mais ça serait une décision étrange de votre part.

Nous serons aussi ouverts le 1er juillet pour ceux qui avaient cette sous-question en tête. Cheers!

Nouveaux arrivages

Nouveautés du 14 juin 2013

nouveautes_14_06_2013Trois autres nouveautés en ce beau vendredi :

1) La Sevigny de Boquébière en exclusivité montréalaise (ale belge blonde à 6%);
2) La Dérive Blanche de St-Arnould (IPA Blanche à 7%;
3) La Tripe à Trois d’À la Fût (Triple Belge vieillie 7 mois en fût de chêne ensemencé de levures Brettanomyces).

Ces belles nouveautés s’ajoutent à celles que nous avions déjà reçues ce matin, soit la Saison fermière élaborée par René Huard et Philippe Wouters chez Brasseurs Illimités ainsi que la 6e bière dans la série alphabétique : la «F» (une hopweizen à 6.9%). Bon week-end!

Infos sur la bière

Faire vieillir de la bière en bouteille? Oui!

Au Dépanneur Peluso, nous faisons vieillir des bières – volontairement – dans notre cave afin d’offrir une expérience unique au consommateur. Périodiquement, nous plaçons des bières vieillies sur nos tablettes, dans une section prévue à cet effet, pour vous faire découvrir les effets intéressants du vieillissement sur la bière en bouteille. Il n’y a pas de «type» ou de «style», à proprement parler, qui favorise un vieillissement heureux. Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte qu’une bière vieillisse mieux qu’une autre, mais il ne faut pas généraliser pour autant. Notons toutefois que :

  • Les bières plus fortes en alcool (7% et plus) ont un code génétique plus propice à tenir la route au fil du temps. D’ailleurs, la perception de l’alcool en bouche est une caractéristique intéressante à vérifier dans une bière vieillie. L’alcool s’est-il atténué pour laisser la place à d’autres saveurs qui étaient plus timides à l’origine ou alors est-il soudainement plus agressif sur les papilles?
  • Les bières plus foncées (brunes, noires) sont plus intéressantes à faire vieillir que des bières pâlottes (blondes, pale ales, IPA). Le malt torréfié offre des saveurs particulières et plus puissantes que celles qu’on retrouve généralement dans les bières plus pâles. Dans une expérience de vieillissement, ce sont les variations de saveurs que nous désirons observer et il est plus avantageux d’y aller avec des produits qui nous en donnent avec intensité. Dans le cas des IPA et des bières plus houblonnées, il faut considérer que le houblon sera le premier ingrédient à perdre sa fougue avec le temps. Ces produits perdent alors leur attrait principal et c’est pour cette raison que je ne recommande pas de les garder en cellier.
  • Les bières en grandes bouteilles (750 ml) sont celles que je préfère conserver. Leur grand format limite l’ampleur des variations de température que peut subir la bière. Cette considération est assez minime – bien que certains y accordent une grande importance – mais je tenais quand même à en faire mention.

Évidemment, les éléments que je viens de mentionner ne sont pas des vérités absolues. Il y a des bières pâles qui peuvent être de belles surprises une fois plus âgées comme il y a des bières faibles en alcool qui peuvent nous étonner une fois bien mûres. Les facteurs que j’ai énumérés sont des prédispositions favorables et non des prérequis essentiels.

Notons que certaines bières sont conservées pour constater l’effet du vieillissement alors que d’autres sont gardées en réserve parce qu’elles sont rares. Il est assez commun qu’un amateur de bière décide de cacher une bière dans son armoire parce qu’il sait qu’il ne pourra pas s’en procurer d’autres de sitôt.

Source : Les bières québécoises à faire vieillir en bouteille
Par Pierre-Luc Gagnon sur Voir.ca.

Nouveaux arrivages

Le nouveau brassin «Ça va brasser!» est enfin disponible

nouveautes_10_06_2013Le brassin collaboratif 2013 de l’émission Ça va Brasser! est enfin disponible sur nos tablettes sous la forme d’une belle bouteille de 750 ml. Brassée à base de malt d’orge, de blé du Nouveau-Monde ainsi que l’eau des eskers d’Abitibi, cette bière de type hopfen-weisse possède un caractère unique et démontre tout le savoir-faire de nos maîtres-brasseurs québécois.